Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aujourd'hui...

Congrégation du Saint Esprit: Justice et Paix
- Si vous vous êtes levé ce matin avec plus de santé que de maladie, vous êtes plus chanceux que le million de personnes qui ne verra pas la semaine prochaine.

- Si vous n'avez jamais été dans la peur et le danger d’une guerre, d'un bombardement, de terrains minés, d’enlèvements par des groupes armés, vous êtes mieux que 1 milliard de personnes.
- Si vous pouvez parler et agir en accord avec votre foi et vos convictions, sans peur d'être menacé, torturé ou tué, vous avez une meilleure chance que 3 milliards de personnes.
- Si vous avez de la nourriture dans votre frigo, des habits sur vous, un toit sur votre tête et un endroit pour dormir, vous êtes plus riche que 75% des habitants de la terre.
- Si vous avez de l'argent à la banque, dans votre portefeuille et de la monnaie dans une petite boite, vous faite partie du 8% les plus privilégiés du monde.
- Si vous lisez ce message, vous êtes vraisemblablement une personne chanceuse!
(Texte derivé de "State of the Village Report" de Donella Meadows)

RÉFLEXION

Congrégation du Saint Esprit: Justice et Paix

Accueillir le Royaume de Dieu en petit enfant


Ce n’est pas la misère en soi qui est belle, mais le fait que la personne frappée par la misère garde sa beauté. On ne peut utiliser le Beau dans la relation avec la souffrance que si l’on a assumé en soi la conscience du sacré de la personne ? Elle est piétinée, maltraitée, souillée, mais c’est une personne, un être capable de connaissance, de choix, d’amour !
On peut avoir sans être. Quand on a toutes les sécurités, on peine à s’en détacher et à passer à l’être. Le détachement du coeur est un exercice difficile qui demande une conversion, quel que soit notre statut social
Il va falloir savoir aimer, consentir à apprendre à aimer
. Combien cela est autre exigence que l’instinct ! C’est exigence de liberté. Et de cette liberté la plus extrême, la liberté volontaire pour se livrer, pour se lier
365 méditations -Paroles de vie de l’Abbé Pierre

Publié par GW

Du sang dans nos portables
 
Un film  de Patrick Forestier

Voir dans le site  http://www.spiritains.org/

Face à l'actualité

  
  La RDC et nos portables (video)  





Homélie pour le 14 novembre 2008

« Et ce commandement, c'est que vous viviez dans l'amour »
2ème lettre de Saint Jean 1,4-9

Je voudrais  retenir notre attention sur quelque chose qui n'est pas très visible ...

Il faut prendre un peu de temps, il faut regarder un film qui dure à peu près une heure pour entrevoir le lien qu'il y a entre mon téléphone portable et la guerre au Kivu.

Pour fabriquer un téléphone portable, il faut, entre autres, un minerai : le coltan.

Le coltan, on le trouve en RDC, au Nord Kivu.

Le coltan, c'est un minerai rare et donc très précieux, une richesse que plusieurs convoitent. Et finalement, le coltan, c'est une malédiction pour les populations qui habitent le Kivu.

Il faut voir le film de Patrick Forestier : Du sang dans nos portables.

 Mais il ne suffit pas de voir, il faut juger et agir ....

 Voir, Juger, Agir :

 Voir : il y a des gens qui meurent à cause de nos portables.

 Juger : Saint Jean nous le rappelle : « Et ce commandement, comme vous l'avez appris dès le début, c'est que vous viviez dans l'amour »

 Avant de chercher comment on peut, dans ce cas précis du téléphone portable, vivre dans l'amour, on peut encore poser une question : connaissons-nous d'autres faits pareils ?

Malheureusement, oui, le pétrole.... Quand je remplis mon réservoir, quand je fais le plein à la station,  je ne pense pas forcément qu'il y a des morts à l'autre bout du tuyau ...

Que de guerres à travers le monde, à cause du pétrole. Nous sommes bien placés pour le savoir,  ici chez les spiritains: notre confrère Jean Guth n'est pas mort dans son lit...

Le pétrole, et la perche du Nil, qu'on vend à Carrefour, et chez tous les bons poissonniers...

 Alors, arrivons à l'agir.

 Et il faut bien reconnaitre que dans un premier temps, nous nous sentons impuissants.

Pourtant, nous pouvons agir, nous pouvons aimer.

 D'abord, nous pouvons faire connaitre ces films, ces articles sur le pétrole, sur le coltan, sur les diamants, sur la perche du Nil...

 Et faire connaitre aussi les nombreuses associations, les nombreuses ONG qui se battent pour que les compagnies extractives de matières premières publient ce qu'elles versent aux gouvernements des pays riches en matières premières.

Car, nous ne le savons peut-être pas, mais dans 70 pays à travers le monde, des hommes et des femmes luttent pour faire régner la transparence. Nous qui sommes ici ce matin, nous n'avons sans doute pas leur compétences. Pour beaucoup d'entre nous, les mécanismes de l'économie : ça reste un peu obscur. Mais nous pouvons les soutenir. En France, c'est le Secours Catholique qui pilote la plate forme « Publiez Ce Que Vous Payez », plate forme qui regroupe une quinzaine d'associations qui se sont emparées de ce combat. Le Secours Catholique porte bien son nom ... Il s'agit de venir au secours des populations victimes des richesses de leur sous sol. Nous sommes catholiques, ne restons pas à l'écart.



Gérard Warenghem


 

Commenter cet article