Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aujourd'hui...

Congrégation du Saint Esprit: Justice et Paix
- Si vous vous êtes levé ce matin avec plus de santé que de maladie, vous êtes plus chanceux que le million de personnes qui ne verra pas la semaine prochaine.

- Si vous n'avez jamais été dans la peur et le danger d’une guerre, d'un bombardement, de terrains minés, d’enlèvements par des groupes armés, vous êtes mieux que 1 milliard de personnes.
- Si vous pouvez parler et agir en accord avec votre foi et vos convictions, sans peur d'être menacé, torturé ou tué, vous avez une meilleure chance que 3 milliards de personnes.
- Si vous avez de la nourriture dans votre frigo, des habits sur vous, un toit sur votre tête et un endroit pour dormir, vous êtes plus riche que 75% des habitants de la terre.
- Si vous avez de l'argent à la banque, dans votre portefeuille et de la monnaie dans une petite boite, vous faite partie du 8% les plus privilégiés du monde.
- Si vous lisez ce message, vous êtes vraisemblablement une personne chanceuse!
(Texte derivé de "State of the Village Report" de Donella Meadows)

RÉFLEXION

Congrégation du Saint Esprit: Justice et Paix

Accueillir le Royaume de Dieu en petit enfant


Ce n’est pas la misère en soi qui est belle, mais le fait que la personne frappée par la misère garde sa beauté. On ne peut utiliser le Beau dans la relation avec la souffrance que si l’on a assumé en soi la conscience du sacré de la personne ? Elle est piétinée, maltraitée, souillée, mais c’est une personne, un être capable de connaissance, de choix, d’amour !
On peut avoir sans être. Quand on a toutes les sécurités, on peine à s’en détacher et à passer à l’être. Le détachement du coeur est un exercice difficile qui demande une conversion, quel que soit notre statut social
Il va falloir savoir aimer, consentir à apprendre à aimer
. Combien cela est autre exigence que l’instinct ! C’est exigence de liberté. Et de cette liberté la plus extrême, la liberté volontaire pour se livrer, pour se lier
365 méditations -Paroles de vie de l’Abbé Pierre

Publié par GW

 

 

Transmis par Roland Gruart  :

« … d'authentiques personnes du voyage, sans prétention à l'audience, mais dotées du charisme de la musique et de la narration, ont  bien voulu animer et nous offrir une soirée fraternelle, avec peu de moyens des techniques du spectacle de scène, éclairage, ampli....

Faites leur confiance et donnez-vous la chance de changer de regard, et suivant votre position et vos responsabilités, leur permettre  de s'exprimer de plein droit  dans l'espace public de la culture, de l'éducation, de l'information .

Je compte sur votre présence et vous remercie de votre soutien et encouragement.

fr. Roland GRUART

diacre,coordinateur des Aumôneries de la Picardie Champagne Ardennes

 Saintines_13juin2010_18.jpg

-------------------------------------

 

Voici un souvenir de cette soirée de fraternité entre voyageurs et sédentaires, organisée à Saintines (Oise), par le rachail  diacre fr.Roland, de l'aumônerie catholique des Gens du Voyage.

Avec Retcha, sa famille, venu d'Indre et Cher et avec Françoise Gaspard, la Dame du Voyage.

C'était le 23 février 2011.

 

----------------------------
gaspard_couv72dpi-383x600.jpg

Mes cris par mes écrits –

Poèmes de la Dame du Voyage de Françoise

Gaspard

Publié dans : Auteurs en région Centre 

Les gens du voyage. Derrière ces mots se tient une réalité inconnue de ceux que l’on n’appelle pas sédentaires. Gens du voyage / sédentaires. Deux univers qui se côtoient, s’ignorent, s’affrontent parfois et, profondément, se méconnaissent.

Françoise Gaspard
fait partie de la communauté des gens du voyage. Elle a cinquante-deux ans, est maman de six enfants et mamie de quatorze petits-enfants, dont treize scolarisés. Elle travaille très dur, elle vote et elle paye aussi.
« Une de mes spécialités : écrire. Rare chez les gens du voyage. Je suis contagieuse, écrire est ma maladie. Écrire écrire écrire, je ne ferais que cela. Le respect a toujours été pour moi d’une très grande importance. Cela fait partie de ma culture et de mes principes. »

Date de parution : avril 2010
149 pages
Prix :
14,50 euros
ISBN 978-2-08248-9

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article