Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aujourd'hui...

Congrégation du Saint Esprit: Justice et Paix
- Si vous vous êtes levé ce matin avec plus de santé que de maladie, vous êtes plus chanceux que le million de personnes qui ne verra pas la semaine prochaine.

- Si vous n'avez jamais été dans la peur et le danger d’une guerre, d'un bombardement, de terrains minés, d’enlèvements par des groupes armés, vous êtes mieux que 1 milliard de personnes.
- Si vous pouvez parler et agir en accord avec votre foi et vos convictions, sans peur d'être menacé, torturé ou tué, vous avez une meilleure chance que 3 milliards de personnes.
- Si vous avez de la nourriture dans votre frigo, des habits sur vous, un toit sur votre tête et un endroit pour dormir, vous êtes plus riche que 75% des habitants de la terre.
- Si vous avez de l'argent à la banque, dans votre portefeuille et de la monnaie dans une petite boite, vous faite partie du 8% les plus privilégiés du monde.
- Si vous lisez ce message, vous êtes vraisemblablement une personne chanceuse!
(Texte derivé de "State of the Village Report" de Donella Meadows)

RÉFLEXION

Congrégation du Saint Esprit: Justice et Paix

Accueillir le Royaume de Dieu en petit enfant


Ce n’est pas la misère en soi qui est belle, mais le fait que la personne frappée par la misère garde sa beauté. On ne peut utiliser le Beau dans la relation avec la souffrance que si l’on a assumé en soi la conscience du sacré de la personne ? Elle est piétinée, maltraitée, souillée, mais c’est une personne, un être capable de connaissance, de choix, d’amour !
On peut avoir sans être. Quand on a toutes les sécurités, on peine à s’en détacher et à passer à l’être. Le détachement du coeur est un exercice difficile qui demande une conversion, quel que soit notre statut social
Il va falloir savoir aimer, consentir à apprendre à aimer
. Combien cela est autre exigence que l’instinct ! C’est exigence de liberté. Et de cette liberté la plus extrême, la liberté volontaire pour se livrer, pour se lier
365 méditations -Paroles de vie de l’Abbé Pierre

Publié par GW

Transmis  par Simone Fluhr 

                                  Le prochain cercle de silence

            
aura lieu mercredi 30 janvier à 18 heures, Place Kléber

Soyons nombreux, à braver le froid, pour continuer à dire « Non ! » à cette politique d’anéantissement des plus vulnérables d’entre nous !

  

 

Le prochain cercle de silence aura lieu samedi 30 janvier, à 18 heures, Place Kléber.

 

Il sera dédié à la mémoire des quatre familles de Strasbourg expulsées le 14 janvier dernier. Pour eux et pour tous ceux qui sont pourchassés, criminalisés, enfermés et expulsés pour le seul motif de ne pas avoir de papiers, nous continuerons à manifester notre protestation, et cela, tant qu’il le faudra.

 

Au printemps dernier, huit familles hongroises arrivent en même temps à Strasbourg. Elles appartiennent à la communauté Rom et sont originaires du même village. Tous racontent la même histoire : depuis quelques mois, des groupes de nationalistes sèment la terreur en menaçant de les tuer et de brûler leurs maisons. La nuit, des 4/4 arborant le drapeau nazi braquent leurs phares sur leurs maisons. Puis, c’est une salve de tirs et d’explosions. Au matin, les murs sont marqués par des impacts de balles, des inscriptions haineuses et des croix gammées. Ils ont réussi à relever certaines plaques d’immatriculation et sont allés se plaindre à la police mais rien n’a changé. Ils ne s’en étonnent pas : le maire du village ainsi qu’un ancien policier sont à l’origine de l’antenne locale de la Garde Nationale, la branche armée du parti politique extrémiste dont le mot d’ordre est l’extermination des Roms. Livrées à elles-mêmes, les familles se regroupent et s’organisent pour quitter leurs maisons la nuit. Elles stationnent à la lisière de la forêt en faisant des rondes pendant que les enfants dorment dans leurs camionnettes et voitures.



La suite sur :   CERCLE DE SILENCE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article