Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aujourd'hui...

Congrégation du Saint Esprit: Justice et Paix
- Si vous vous êtes levé ce matin avec plus de santé que de maladie, vous êtes plus chanceux que le million de personnes qui ne verra pas la semaine prochaine.

- Si vous n'avez jamais été dans la peur et le danger d’une guerre, d'un bombardement, de terrains minés, d’enlèvements par des groupes armés, vous êtes mieux que 1 milliard de personnes.
- Si vous pouvez parler et agir en accord avec votre foi et vos convictions, sans peur d'être menacé, torturé ou tué, vous avez une meilleure chance que 3 milliards de personnes.
- Si vous avez de la nourriture dans votre frigo, des habits sur vous, un toit sur votre tête et un endroit pour dormir, vous êtes plus riche que 75% des habitants de la terre.
- Si vous avez de l'argent à la banque, dans votre portefeuille et de la monnaie dans une petite boite, vous faite partie du 8% les plus privilégiés du monde.
- Si vous lisez ce message, vous êtes vraisemblablement une personne chanceuse!
(Texte derivé de "State of the Village Report" de Donella Meadows)

RÉFLEXION

Congrégation du Saint Esprit: Justice et Paix

Accueillir le Royaume de Dieu en petit enfant


Ce n’est pas la misère en soi qui est belle, mais le fait que la personne frappée par la misère garde sa beauté. On ne peut utiliser le Beau dans la relation avec la souffrance que si l’on a assumé en soi la conscience du sacré de la personne ? Elle est piétinée, maltraitée, souillée, mais c’est une personne, un être capable de connaissance, de choix, d’amour !
On peut avoir sans être. Quand on a toutes les sécurités, on peine à s’en détacher et à passer à l’être. Le détachement du coeur est un exercice difficile qui demande une conversion, quel que soit notre statut social
Il va falloir savoir aimer, consentir à apprendre à aimer
. Combien cela est autre exigence que l’instinct ! C’est exigence de liberté. Et de cette liberté la plus extrême, la liberté volontaire pour se livrer, pour se lier
365 méditations -Paroles de vie de l’Abbé Pierre

Publié par GW

Une petite histoire ...
 (envoyée au Réseau des Anciens Jécistes d'Afrique : RAJA)
Il y a quelques semaines, quelqu’un me demande :
- « Tu as vu l’article dans l’Express sur le repassage des seins au Cameroun ? »
- « Non »
Et puis, j’oublie ...
Hier, j’étais quelques instants dans une salle d’attente, à l’hôpital. Mon ami malade dormait et je ne voulais pas le réveiller. Je prends une revue, un numéro de l’Express, et je tombe sur l’article dont on m’avait parlé. Trois pages, sur cette coutume cruelle, et sur les gens qui luttent pour qu’elle disparaisse. Des chrétiens ...
Je n’ai pas le temps d’aller plus loin, mon ami se réveille. Je regarde de quand date ce magazine. Du mois d’août ... J’aurais du mal à retrouver un exemplaire !
En revenant chez moi, je me dis : sur internet, je vais peut-être trouver cet article.
Faites sur Googel : repassage des seins (pages francophones). Il y en a environ 102 000 !
J’ai regardé les 7 ou 8 premières. Ca suffit pour comprendre.

Ce matin, je me disais : je n’ai pas encore cet automatisme d’utiliser les moteurs de recherche...
Et l’évangile du jour qui vante l’habileté des fils des ténèbres ... Nous les fils de lumière ... savons nous utiliser internet pour faire avancer le Royaume ? Dans les cyber cafés, à quoi sert internet ?
 
C’était une petite histoire en passant !
Bonne journée
G. W.
 
 
 

Commenter cet article